Blog de César Salgado

Os papeis terman do que lles poñen, e internet nin che conto…

Alessandro Scarlatti: Variazioni sulla Follia (Béatrice Martin)

Béatrice Martin toca no cravo “Variazioni sulla Follia” de Alessandro Scarlatti:

Eis unha biografía de Béatrice Martin que encontrei nunha páxina do grupo Les Folies Françoises, concretamente en foliesfrancoises.chez-alice.fr/doc/bm.html:

Née en 1973 à Annecy, Béatrice Martin étudie le clavecin dès l’âge de six ans dans sa ville natale, puis au Conservatoire de Musique de Genève, dans la classe de Christiane Jaccottet. Ses études y seront couronnées par un premier prix de virtuosité en 1992.

Elle poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Kenneth Gilbert et de Christophe Rousset et y obtient deux premiers prix à l’unanimité, l’un en musique de chambre en 1993 et l’autre en clavecin en 1994, ainsi qu’un premier prix de basse continue en 1995. Suivra un cycle de perfectionnement sous la direction de Christophe Rousset (1997-1998). Béatrice Martin a également travaillé avec Huguette Dreyfus, Ton Koopman et Lars-Ulrik Mortensen.

En tant que continuiste, elle a fait partie de l’Orchestre Baroque Européen et joue régulièrement au sein des Arts Florissants, des Talens Lyriques, du Concert Spirituel et d’Il Seminario Musicale. Elle a assuré, entre autres, les productions d’Acis et Galatée, Orlando, Israël en Egypte et Theodora de Haendel, de Zoroastre de Rameau, de David et Jonathas de Charpentier, de Didon de Desmarest, et des Vêpres de la Vierge de Monteverdi.

Elle a donné de nombreux concerts en Europe et au Japon, tant en formation de musique de chambre (Midis Musicaux du Châtelet) qu’en qualité de soliste, avec Les Arts Florissants (concerti de Bach), l’Orchestre d’Auvergne, l’Orchestre de Picardie, l’Ensemble Instrumental de Grenoble et l’Orchestre Symphonique de Nancy (Concert Champêtre de Poulenc), ou bien en récital aux Folles Journées Bach à Nantes, à la Cité de la Musique à Paris, à la Festa di Musica à Lisbonne et dans diverses salles européennes.

Béatrice Martin s’intéresse également à la musique contemporaine et a joué des œuvres de Wanek, Carter et Ligeti pour le Festival Archipel de Genève, des Musicades de Lyon, des Rencontres musicales de Haute-Provence, ainsi qu’à l’occasion d’un enregistrement réalisé avec l’Orchestre de la Radio de Berlin.

Invitée par de nombreux festivals (Ambronay, La Roque d’Anthéron, Festival Couperin, Festival de Lanvelec, Festival du Jeune Soliste d’Antibes, etc.), elle a participé à plusieurs émissions en direct pour France Musiques; elle a également enregistré les Variations Goldberg, les suites pour clavecin de Boismortier, les sérénades et Ballets de Village du même compositeur avec Le Concert Spirituel, les Vêpres de la Vierge de Monteverdi, Theodora de Haendel, Zoroastre de Rameau et un disque consacré à Lully avec Les Arts Florissants, ainsi que de la musique sacrée de Benevolo avec Le Concert Spirituel. [Voir aussi beatricemartinclavecin.com/discographie.php]

Reconnue pour les qualités de son enseignement, elle est nommée professeur de clavecin à l’Escola Superior de Mùsica de Catalunya à Barcelone en 2001.

25 Abril 2009 - Posted by | Alessandro Scarlatti, Harpsichord, Keyboard music, Music

Aínda non hai comentarios.

Deixar unha resposta

introduce os teu datos ou preme nunha das iconas:

Logotipo de WordPress.com

Estás a comentar desde a túa conta de WordPress.com. Sair / Cambiar )

Twitter picture

Estás a comentar desde a túa conta de Twitter. Sair / Cambiar )

Facebook photo

Estás a comentar desde a túa conta de Facebook. Sair / Cambiar )

Google+ photo

Estás a comentar desde a túa conta de Google+. Sair / Cambiar )

Conectando a %s